Introduction à l’ARINC 818 (Partie 2)


Interface Control Document (Document de Contrôle d’Interface)

Les implémentations de l’ARINC 818 sont compatibles seulement quand elles partagent un ICD (Interface Control Document). Pour cette raison, les implémentations doivent toujours être associées avec des ICD. Parmi les caractéristiques essentielles stipulées par l’ICD figurent :

  • la résolution vidéo ;
  • le type de balayage ;
  • le débit d’images ;
  • le format des pixels.

Les caractéristiques de systèmes plus complexes sont également abordées.

Transmission ARINC 818 d'une image vidéo XGA en RVB 24 bits
Transmission ARINC 818 d'une image vidéo XGA en RVB 24 bits

ADVB frame structure

Éléments d'une image ADVB
Éléments d'une image ADVB


Structure de l’image ADVB

Mots de champ libre : des ensembles ordonnés de champs libres sont transmis entre les images ADVB. Généralement, un minimum de six ensembles ordonnés de champs libres est nécessaire entre chaque image Fibre Channel. Lors de la transmission, le nombre d’ensembles ordonnés de champs libres entre images ADVB peut être varié pour régler la temporisation de l’image vidéo (pour régler le blanking horizontal).

Début d’image : l’ARINC 818 est indépendant de la classe de service. Actuellement, les implémentations de Classe 1 et de Classe 3 sont disponibles.

Données de charges utiles : la première image d’une séquence de données de conteneur ADVB comprend l’en-tête du conteneur et les données auxiliaires de l’Objet 0 comme ses données de charge utile. Les images suivantes de la séquence du conteneur comprennent les données de pixels vidéo de l’Objet 2. Chacune est limitée à 2112 octets, ce qui peut nécessiter qu’une simple ligne de vidéo soit divisée en plusieurs images ADVB. Dans l’exemple XGA, chacun des 1024 pixels RVB dans une ligne nécessite trois octets (3072 octets par ligne), de sorte qu’une ligne vidéo doit être divisée en deux images ADVB de 2112 octets.

Contrôle de Redondance Cyclique (CRC) : une fois qu’une image vidéo a été transmise, un CRC de 4 octets suit pour vérifier les erreurs. Il utilise le polynôme de 32 bits suivant :

X32 + X26 + X23 + X22 + X16 + X12 + X11 + X10 + X8 + X7 + X5 + X4 + X2 + X + 1

Fin de l’image : toutes les images sauf la dernière image d’une séquence de transfert des données d’un conteneur ADVB utilise l’ensemble ordonné EOFn (End of Frame Normal), commençant RD négatif ou RD positif.

La dernière image d’une séquence de transfert des données d’un conteneur FC-AV utilise l’ensemble ordonné EOFt (End of Frame Terminate), commençant RD négatif ou RD positif.

Depuis l’adoption de l’ARINC 818, il y a plus de dix ans, les implémentations personnalisées ont conduit à une norme révisée dotée de fonctionnalités telles que la commutation, les voies de retour pour données uniquement (pour le contrôle de nacelles de capteurs, par exemple), et les débits d’images de régions d’intérêt plus élevés que le reste de l’image. Des débits de liaison ARINC 818 plus élevés, actuellement jusqu’à 28,05 gigabits par seconde, sont déjà en place pour profiter des FPGA (Field-Programmable Gate Array) plus rapides de demain.

Title *
MrMrs

* Required fields